Il existe différents types d’analyse pour approcher les marchés. Certains traders utilisent l’analyse fondamentale, tandis que d’autres ont une approche plus technique. Pour ceux qui adoptent une approche technique, il existe une variété de méthodes de trading.

Au début, lorsque je m’intéressais aux marchés financiers, je croyais que le price action était une stratégie de trading seulement utilisée par les professionnels. Je me tournais alors vers les indicateurs techniques. Mais j’avais tort !

Le price action est l’une des méthodes d’analyse les plus simples et les plus fiables. Il se base uniquement sur l’historique graphique des cours d’actifs. Si vous êtes débutants sur les marchés, vous gagnerez beaucoup de temps en étudiant le Price action.

Qu’est-ce que le Price action ?

Price action veut dire en anglais « action du prix ». Cela signifie donc qu’il faut baser son analyse sur les mouvements du prix, ou plus exactement, sur les fluctuations du prix d’un actif.

Avec cette méthode d’analyse de marché, vous n’avez pas besoin d’indicateurs techniques ou économiques.

Le trader de price action peut néanmoins ajouter des indicateurs techniques ou de volumes dans son analyse pour étayer son point de vue. Il peut en outre suivre l’actualité économique pour anticiper d’éventuelles cassures ou breakouts de certains niveaux de prix.

Voici à quoi ressemble le graphique du trader de price action pur.

Un graphique simple, avec le minimum de distraction possible.

Les traders de price action ont la conviction que la source d’information la plus fiable pour analyser le marché est donnée par l’historique du cours elle-même. En effet, lorsqu’un actif marché monte, cela veut dire qu’il y a plus d’acheteurs que de vendeurs. Et donc l’actif en question gagne progressivement l’intérêt des participants au marché.

Le price action anticipe le comportement futur des investisseurs en se basant sur leurs comportements passés, ceux-ci étant reflétés dans le graphique. L’analyse technique basée sur le Price action accorde peu d’importance à la cause, ce qui fait bouger les marchés. Mais il met l’accent sur le résultat, ce qui apparaît dans le graphique.

Les outils du Price action

Dans ce qui suit, je vais vous parler de price action non pas en tant que méthode d’analyse, mais en tant que mouvement du prix.

Il existe différents types de méthodes pour trader avec le price action : les figures graphiques, les chandeliers japonais et le plus important, les supports et les résistances.

Je couvrirai tous ces concepts dans d’autres articles. Abonnez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles :).

Les supports et les résistances

Les supports et les résistances sont des concepts du price action. Je parle de concept, car ils ne sont pas vraiment matériels ou mesurés. Ce sont néanmoins des outils qui permettent de mettre en avant la structure et la dynamique des graphiques du marché.

Certains supports et résistances peuvent être définis à partir de l’historique graphique du cours. D’autres sont basés sur des niveaux clés de la séance de trading comme le prix de clôture ou d’ouverture de la journée de cotation, ou encore le prix le plus haut ou le plus bas du jour.

Support

Le support est un niveau de prix ou une zone où le marché a du mal à franchir à la baisse. On parle de support, car le niveau maintient le cours ou le price action au-dessus.

En reprenant notre graphique sur EUR/GBP.

Le cours de l’euro face à la livre sterling a du mal à descendre en dessous de la zone des 0.8700. Cette zone est donc un support. Je l’ai mis en avant.

Résistance

À l’inverse, une résistance est un niveau de prix ou un intervalle de prix que le marché a du mal à franchir à la hausse. On parle de résistance, car il s’agit de niveaux qui résistent à l’envolée du Price action au-delà de cette zone.

Je mets en avant ci-dessous sur le graphique de l’EUR/GBP une résistance dans la zone des 0.8933.

Vous pouvez donc constater que le marché oscille souvent entre les supports et les résistances.

Les résistances et les supports ne sont pas qu’horizontaux, ils peuvent être obliques. Dans ce cas, ils mettent en avant des tendances haussières ou baissières.

Nous avons une résistance oblique baissière sur le même graphique de l’EUR/GBP.

Notez que le dessin des supports des résistances est subjectif. Certains analystes dessinent des lignes, d’autres dessinent des zones. Il est plus judicieux de les considérer comme des zones.

Les figures graphiques ou figures chartistes

Les figures chartistes sont nées des dessins des supports et des résistances. Ce sont des modèles que les marchés forment régulièrement sur les graphiques. Il en existe une quinzaine. La plupart d’entre eux prennent la forme de figures géométriques.

Les traders de Price action se servent souvent des figures chartistes pour anticiper des retournements de marchés ou des breakouts.

Par exemple, en dessinant le support oblique et la résistance horizontale sur le graphique de Bitcoin Cash ABC ci-dessous et en prolongeant les droites,

je forme une figure ressemblant à un triangle, notamment le triangle rectangle. Il s’agit d’une des nombreuses configurations graphiques que vous observerez sur le marché. Il existe ainsi des configurations en rectangle, en triangle symétrique, mais aussi d’autres figures plus complexes comme la formation en épaule-tête-épaule (ETE).

Les chandeliers ou bougies japonaises.

Quand je vous montre un graphique nu en chandelier et que je vous dis qu’il n’y a pas d’indicateurs, c’est techniquement faux, car les chandeliers japonais sont en réalité des indicateurs techniques. Les bougies japonaises permettent de mieux lire le graphique, c’est pourquoi nous les voyons par défaut sur les plateformes de trading.

Les bougies japonaises sont dessinées à partir de 4 prix, issues de niveaux clés de la séance de trading ou d’une période donnée. S’il s’agit d’un graphique en journalier (D1), ces 4 prix sont : le prix d’ouverture, le prix de clôture, le prix le plus bas de la journée et le prix le plus haut de la journée de cotation.

Le même principe s’applique à toutes les unités de temps. Sur un graphique horaire (H1), ces prix seront basés sur les fluctuations horaires : ouverture, clôture, les plus hauts et plus bas prix de l’heure.

Les configurations en chandeliers japonais

À l’instar des figures chartistes, les bougies japonaises peuvent définir des modèles que l’on peut déceler sur les graphiques. Ces configurations servent de signaux de trading, aux traders de price action.

Une configuration en chandelier japonais peut être formée par une seule bougie, comme elle peut être composée, c’est-à-dire formée par plusieurs bougies. On a ci-dessous, une configuration unique (le Doji) et une configuration double (l’avalement baissier ou bearish engulfing).

Stratégies de trading Price action

Les traders de Price actions se servent de différentes approches pour analyser et négocier sur les marchés.

1-Le breakout ou cassure de supports ou de résistances.

Cette stratégie consiste à repérer un support ou une résistance qui est en train de se former. Lorsque le Price action franchit finalement le niveau en question, vous achetez ou vendez dans le sens de la cassure. Les breakout peuvent être annonciateurs de nouvelles tendances de marché.

Cependant, la plupart des breakouts se soldent par un retournement du marché, c’est-à-dire que le marché casse le niveau puis franchit à nouveau le niveau déjà cassé. On parle alors de faux breakout ou fakeout. Ce dernier offre aussi des opportunités de trading.

2-Les rebonds sur support ou résistance

Vous avez probablement déjà entendu « acheter bas, vendre haut ». Les rebonds sur support et résistances se basent sur ce principe. Cette méthode de trading est simple. Après avoir repéré vos supports et résistances, vous vous mettez à l’achat quand le marché touche le support et à la vente lorsque le cours touche la résistance.

On peut aussi trader les rebonds en attendant une breakout. Dans ce cas, vous attendez qu’un faux breakout se confirme pour placer votre ordre dans le sens opposé au breakout. Vous tradez alors le faux breakout. Certains traders agressifs peuvent même anticiper le faux breakout.

3-Sortie de configuration graphique

Cette stratégie revient à peu près à trader les cassures de supports et résistances. Vous repérez une figure chartiste (rectangle, triangle, biseau…), puis vous vous mettez à l’achat ou à la vente en suivant le sens de la sortie.

4- Les confirmations des chandeliers japonais.

Que cela soit au moment des breakouts ou des rebonds et au lieu de placer directement votre ordre d’achat ou de vente au niveau des supports ou résistances, vous pouvez attendre une éventuelle confirmation de chandelier japonais.

Cette confirmation se matérialise par la formation de figures de retournement ou de continuation. Par exemple, les Dojis sont des configurations de retournement qui se forment souvent au niveau des supports et résistances.

Conclusion

Le price action est une section importante de l’analyse technique. Avec les supports et les résistances, il permet de mieux percevoir la dynamique du marché. C’est un outil ouvert qui peut s’intégrer avec d’autres techniques d’analyse.

Avez-vous déjà adopté le Price action dans votre trading ? Si vous avez des questions, veuillez me laisser un commentaire :).

Summary
Introduction au price action et 4 stratégies
Article Name
Introduction au price action et 4 stratégies
Description
Le price action est l’une des méthodes d’analyse les plus simples et les plus fiables. Il se base uniquement sur l’historique graphique des cours d’actifs. Utilisez-vous le price action ?
Author
Show Buttons
Hide Buttons